The Rolling Constitutional-Fascist Coup in the World's Most Dangerous Nation
Photograph by Nathaniel St. Clair The Rolling Constitutional-Fascist Coup in the World's Most Dangerous Nation by Paul Street “We Want to Get Rid of the Ballots” We are in the middle of a rolling authoritarian and even fascist coup that is working with and through the United States Constitution to no smal
Will the Military Support a Declaration of Martial Law
Will the Military Support a Declaration of Martial Law Garett Reppenhagen, Veterans for Peace, Interviewed by Bill Resnick August 27, 2020 Recently, Veterans for Peace issued a statement condemning the deployment of troops in the U.S.:   “Veterans For Peace condemns the inflammatory statements of Dona
Ernest Mandel et l’écosocialisme
  Ernest Mandel et l’écosocialisme   par Michael Löwy* La préoccupation de l'environnement apparaît avec force dans les écrits de Mandel seulement à partir des années 1970. Elle ne figure pratiquement pas, par exemple, dans le Traité d'économie marxiste (1962). Il est vrai qu’on trou
A boot is crushing the neck of American democracy
A boot is crushing the neck of American democracy by Cornel West The fundamental question at this moment is: can the United States be reformed? Here we go again. Another black person killed by the US police. Another wave of multiracial resistance. Another cycle of race talk on the corporate media. Another displ
COVID-19: The murderous state!
COVID-19: The murderous state! by SUD Santé We are publishing this text from the SUD Santé Sociaux federation, because it reflects the reality encountered by staff in this sector in our different countries. On 17 November 2019, in the city of Wuhan, China, the coronavirus 2019 (COVID 19) appeared. On January
El activista y expreso político del franquismo Chato Galante fallece por coronavirus
El activista y expreso político del franquismo Chato Galante fallece por coronavirus Era miembro de la asociación de presos y represaliados de la dictadura franquista La Comuna y pertenecía a la Liga Comunista Revolucionaria cuando fue detenido y torturado hasta en cuatro ocasiones entre los años 1969 y 197
The Capitalist Pandemic, Coronavirus and the Economic Crisis (Part 1)
The Capitalist Pandemic, Coronavirus and the Economic Crisis (Part 1) by Eric Toussaint A public health crisis The coronavirus pandemic is a serious public health problem and the human suffering caused by the spread of this virus will be enormous. If it massively affects countries of the Global South with ver
La Lega #Hacia La Huelga Feminista - Coro de Mujeres Feministas
La Lega #HaciaLaHuelgaFeminista - Coro de Mujeres Feministas   EL DIA  8 DE MARZOHAREMOS UNA HUELGACON TODAS LAS MUJERESLA CALLE SERÁ NUESTRA ABUELAS, ESTUDIANTES HETEROS, TRANS,  BOLLERASDIVERSAS Y MIGRANTESVAMOS JUNTAS A LA HUELGA O LI OLI OLÁ……..LA HUELGA VENCERÁES LA HUELGA FEMINIS
Thirteen theses on the imminent ecological catastrophe and the (revolutionary) means of averting it
Thirteen theses on the imminent ecological catastrophe and the (revolutionary) means of averting it  by Michael Löwy* I. The ecological crisis is already the most important social and political question of the 21st century, and will become even more so in the coming months and years. The future of the plan
Megafires in Australia: a climate tipping point, live
Megafires in Australia: a climate tipping point, live by TANURO Daniel The expression ‘tipping point’ refers to the point when a system passes from one system of equilibrium to another, the point where it is no longer possible to prevent accumulated quantitative changes from causing a qualitative change
Δεκέμβρης 2019 - Η ζωή στη Γαλλία της μεγάλης ταξικής αναμέτρησης (Επειδή τα δικά μας και τα διεθνή ΜΜΕ δεν λένε λέξη)
Δεκέμβρης 2019 - Η ζωή στη Γαλλία της μεγάλης ταξικής αναμέτρησης (Επειδή τα δικά μας και τα διεθνή ΜΜΕ δεν λένε λέξη)   Μέρα με τη μέρα, η απεργία, οι διαδηλώσεις, η αυτοορ
Olivier Besancenot :
Olivier Besancenot : "C'est peut être une grande page de l'histoire sociale et politique qui est en train de s’écrire..." "Il faudra généraliser le mouvement, saturer la société  de telle manière par le nombre qu'on arrive à régler l'affaire en quelques jours" - “Il vaut mieux quelques jours de
NPA: Vers une grève politique contre Macron et son monde!
NPA: Vers une grève politique contre Macron et son monde! Que la journée de grève du jeudi 5 décembre se traduise par un blocage du pays à un niveau que l’on n’avait pas vu depuis novembre-décembre 1995 est une quasi-certitude. Ce que nous ne savons pas encore, c’est à quel point ce succès de la gr
NPA: Pour nos retraites, pour dégager Macron, construisons la grève générale
NPA: Pour nos retraites, pour dégager Macron, construisons la grève générale Depuis des décennies nous sommes confrontés à la destruction progressive de nos droits sociaux acquis par les luttes. Le projet de contre-réforme des retraites Macron-Delevoye s’inscrit dans cette même logique. Loin de l’uni

Αναζήτηση

Battre Le Pen dans les urnes et dans la rue!

Par Michael Lowy

2017 05 03 01 Michael LowyLe mot d'ordre proposé par certains camarades, "Pas un seul vote pour Marine Le Pen", n'est pas suffisant. On peut "ne pas voter" MLP en votant blanc ou en s'abstenant, en allant à la pêche, etc. On ne vote pas pour elle, mais on ne fait rien pour l'empêcher d'être élue... Si on veut vraiment la battre, il faut mettre un bulletin avec le nom de son rival.

"Battre le Pen dans les urnes et dans la rue !" : ce fut, en 2002, le mot d'ordre de la Ligue communiste révolutionnaire, au moment d'un deuxième tour opposant Jean-Marie Le Pen à Jacques Chirac. Pourquoi ne serait-il pas valide en 2017, dans ce  deuxième tour entre Marine Le Pen et Emmanuel Marcron ? Est-ce que la fille est moins dangereuse que le père ? Est-ce que Macron est plus à droite que Chirac ? Ou est-ce que la LCR de 2002 manquait de fibre révolutionnaire ?

Je comprends parfaitement la dégoût des militants de la gauche radicale et/ou anticapitaliste pour Emmanuel Macron: il incarne tout ce que nous détestons : l'arrogance du banquier "modernisateur", la soumission aux intérêts du capital financier, l'intention affichée de continuer avec toutes les misérables politiques néo-libérales. Bref, une continuation, en pire, du désastreux quinquennat de François Hollande. Mais nous n'avons pas choix: si nous voulons faire barrage à Marine Le Pen,  il faut voter pour l'autre candidat.

Le mot d'ordre proposé par certains camarades, "Pas un seul vote pour Marine Le Pen" n'est pas suffisant. On peut "ne pas voter" MLP en votant blanc, ou en s'abstenant, allant à la pêche, etc. On ne vote pas pour elle, mais on ne fait rien pour l'empêcher d'être élue... Si l'on veut la battre, il faut mettre un bulletin avec le nom de son rival.

Personne, ou très peu de gens dans la gauche de la gauche, pense que MLP et EM sont équivalents, "blanc bonnet et bonnet blanc", comme on disait en 1969 face au choix Pompidou vs. Poher. Pourquoi alors le refus de voter Macron ?

Parce que, répondent certains, il sera élu de toute façon, il n'a pas besoin de notre vote. Cet argument me semble problématique à plusieurs égards :

-  C'est un peu comme si l'on disait: " nous on ne se salit pas les mains en votant Macron, d'autres feront ce sale travail pour nous, nous on garde notre pureté…".  C'est parfaitement incohérent.

 -  Une victoire de Le Pen est peu probable, mais pas impossible. L'éléction de Trump montre la possibilité de ce genre de surprises désagréables et imprévues.

Si la gauche décide de s'abstenir, si la droite se divise au milieu, et si les Dupont-la-Joie soutiennent MLP, elle serait majoritaire.

Derrière le refus de choisir se cache une sérieuse sous-estimation de ce que signifie le Front National.  Est-ce possible que l'escroquerie de la "dé-diabolisation" a contaminé une partie de la gauche radicale ? J'ai du mal à le croire.

Le FN n'est pas un parti bourgeois comme les autres. Certes, il a un programme bourgeois, au service du capital ("national"), mais c'est un parti d'extrême droite, raciste et autoritaire. Et, surtout, c'est un courant politique qui a des racines profondes dans le fascisme français, celui de Vichy et de la collaboration, et celui, colonialiste, de l'OAS. Plusieurs de ses cadres sont, comme l'ont montré les recherches de journalistes de "Mediapart", des fascistes avoués, issus du GUD ou d'Occident, et certains sont même des néo-nazis. Que resterait-il de la démocratie en France en cas de victoire du FN ? Quel type de répression va tomber sur les grèves, les manifestations, les occupations ? Assistera-t-on à des pogroms contre les refugiés, les immigrants, les sans papiers, les Rroms, les musulmans ?  Une fois la peine de mort rétabli, qui seront les gens guillotinés ? Je ne sais pas la réponse à ces questions, mais je prefère ne pas avoir à goûter aux surprises d'une France lépéniste...

Voter pour Emmanuel Macron ne relève d'aucun "Front Républicain": il est notre ennemi, et une fois élu, notre principal objectif sera de la déstabiliser et neutraliser - par un troisième tour social. Dès le 8 mai, nous nous occuperons de lui !

Bien évidemment, Macron ne constitue pas un rempart durable contre le FN : il faut une mobilisation antifasciste dans la durée au quotidien, en construisant un large front unitaire du mouvement ouvrier et de la jeunesse contre le racisme et le FN.

Battre Le Pen dans les urnes et dans la rue: c'était juste en 2002 et cela reste juste en 2017 !

scroll back to top