The Capitalist Pandemic, Coronavirus and the Economic Crisis (Part 1)
The Capitalist Pandemic, Coronavirus and the Economic Crisis (Part 1) by Eric Toussaint A public health crisis The coronavirus pandemic is a serious public health problem and the human suffering caused by the spread of this virus will be enormous. If it massively affects countries of the Global South with ver
La Lega #Hacia La Huelga Feminista - Coro de Mujeres Feministas
La Lega #HaciaLaHuelgaFeminista - Coro de Mujeres Feministas   EL DIA  8 DE MARZOHAREMOS UNA HUELGACON TODAS LAS MUJERESLA CALLE SERÁ NUESTRA ABUELAS, ESTUDIANTES HETEROS, TRANS,  BOLLERASDIVERSAS Y MIGRANTESVAMOS JUNTAS A LA HUELGA O LI OLI OLÁ……..LA HUELGA VENCERÁES LA HUELGA FEMINIS
Thirteen theses on the imminent ecological catastrophe and the (revolutionary) means of averting it
Thirteen theses on the imminent ecological catastrophe and the (revolutionary) means of averting it  by Michael Löwy* I. The ecological crisis is already the most important social and political question of the 21st century, and will become even more so in the coming months and years. The future of the plan
Megafires in Australia: a climate tipping point, live
Megafires in Australia: a climate tipping point, live by TANURO Daniel The expression ‘tipping point’ refers to the point when a system passes from one system of equilibrium to another, the point where it is no longer possible to prevent accumulated quantitative changes from causing a qualitative change
Δεκέμβρης 2019 - Η ζωή στη Γαλλία της μεγάλης ταξικής αναμέτρησης (Επειδή τα δικά μας και τα διεθνή ΜΜΕ δεν λένε λέξη)
Δεκέμβρης 2019 - Η ζωή στη Γαλλία της μεγάλης ταξικής αναμέτρησης (Επειδή τα δικά μας και τα διεθνή ΜΜΕ δεν λένε λέξη)   Μέρα με τη μέρα, η απεργία, οι διαδηλώσεις, η αυτοορ
Olivier Besancenot :
Olivier Besancenot : "C'est peut être une grande page de l'histoire sociale et politique qui est en train de s’écrire..." "Il faudra généraliser le mouvement, saturer la société  de telle manière par le nombre qu'on arrive à régler l'affaire en quelques jours" - “Il vaut mieux quelques jours de
NPA: Vers une grève politique contre Macron et son monde!
NPA: Vers une grève politique contre Macron et son monde! Que la journée de grève du jeudi 5 décembre se traduise par un blocage du pays à un niveau que l’on n’avait pas vu depuis novembre-décembre 1995 est une quasi-certitude. Ce que nous ne savons pas encore, c’est à quel point ce succès de la gr
NPA: Pour nos retraites, pour dégager Macron, construisons la grève générale
NPA: Pour nos retraites, pour dégager Macron, construisons la grève générale Depuis des décennies nous sommes confrontés à la destruction progressive de nos droits sociaux acquis par les luttes. Le projet de contre-réforme des retraites Macron-Delevoye s’inscrit dans cette même logique. Loin de l’uni
En décembre, c’est tous ensemble (tribune)
En décembre, c’est tous ensemble (tribune) Pour faire reculer le gouvernement sur les retraites, une seule journée de grève limitée à quelques secteurs ne suffira pas. Travailleurs, gilets jaunes, habitants des quartiers, chômeurs… c’est un mouvement d’ensemble et une grève générale jusqu’au re
Comment il était possible d’obtenir une victoire contre les créanciers de la Grèce et quelle stratégie en Europ
Comment il était possible d’obtenir une victoire contre les créanciers de la Grèce et quelle stratégie en Europe par Eric Toussaint Alors que le nouveau film de Costa-Gavras, Adults in the Room, revient sur les événements qui ont secoué l'Europe en 2015 en reprenant le récit présenté par Varoufakis,
Réflexions sur Ernest Mandel, la IV° internationale et la crise en Allemagne de l’Est en 1989-1990
30 ans après la chute du mur de Berlin Réflexions sur Ernest Mandel, la IV° internationale et la crise en Allemagne de l’Est en 1989-1990 par TOUSSAINT ÉRIC La crise qui a secoué la RDA en 1989-90 et son dénouement constituent incontestablement un moment important de l’histoire du XXe siècle [1]
ENTREVISTA | Tsunami Democràtic:
ENTREVISTA | Tsunami Democràtic: "España, siéntate y dialoga" Gemma Liñán (El Nacional) Barcelona. Sábado, 19 de octubre de 2019 Tsunami Democràtic nace para dar respuesta a la sentencia del judici al procés del Tribunal Supremo. Como una gran ola, el lunes, pocas horas después de saberse las conde
Condena por sedición contra los derechos fundamentales
Condena por sedición contra los derechos fundamentales 14/10/2019 | Martí Caussa El Tribunal Supremo ha condenado a los doce líderes del procés a 104 años y seis meses de cárcel por los delitos de sedición y malversación (de 12 a 13 años), sedición (de 9 años a 12 y seis meses) y desobediencia (1 a
Naomi Klein and Greta Thunberg discuss the emerging transnational movement that is our best hope for a sustainable planet
Naomi Klein and Greta Thunberg discuss the emerging transnational movement that is our best hope for a sustainable planet The Intercept invites you to watch a special event in New York City hosted by Intercept senior correspondent Naomi Klein, author of the forthcoming book “On Fire: The (Burning) Case for a Gr

Αναζήτηση

NPA: Vers une grève politique contre Macron et son monde!

2019 12 04 01 NPA blocagesQue la journée de grève du jeudi 5 décembre se traduise par un blocage du pays à un niveau que l’on n’avait pas vu depuis novembre-décembre 1995 est une quasi-certitude. Ce que nous ne savons pas encore, c’est à quel point ce succès de la grève pourra convaincre au-delà des deux secteurs (RATP et SNCF) qui ont déjà décidé de reconduire la grève, que c’est le moment d’engager l’affrontement contre Macron et son gouvernement.

Une grève politique

Car la principale caractéristique, et la cause de l’écho rencontré par l’appel au 5 décembre, c’est que, pour celles et ceux en grève et dans la rue jeudi, il ne s’agit pas d’une habituelle « journée de grève syndicale », mais d’une grève politique. D’abord parce que Macron a fait de la « réforme » des retraites la « réforme » de fond de son quinquennat, celle qu’il a posée comme emblématique de sa capacité à imposer un changement de paramètres sociaux. Mais, à travers les actions multiformes des militantEs, des réseaux sociaux, la mesure commence à en être vraiment prise par une majorité de la population : la retraite par points c’est la fin de la protection sociale collective pour imposer à chacunE de se soumettre à la pression de l’exploitation tout au long de sa vie pour accumuler des « points de retraite ». Et comme personne ne pourra, pour autant, échapper à la précarité de ce nouveau système en phase avec la précarité généralisée du monde du travail, toutes celles et tous ceux qui le pourront devront se résoudre à alimenter les assurances privées qui lorgnent sur ce gâteau. Assurances privées qui, et cela est également largement discuté, ne disposent nullement de la garantie que les fonds avec lesquels elles spéculent ne s’évaporeront pas dans des retournements boursiers.

La marmite du mécontentement bout

Une grève politique, aussi, parce qu’elle se construit dans une continuité de luttes. Des luttes certes plus souvent défaites que victorieuses (comme celles des cheminotEs en 2018, des enseignantEs durant l’année 2019), des luttes toujours en cours (comme celles des hospitalierEs ou des pompierEs), mais qui ont renforcé la compréhension du sens particulier des différentes attaques et leur inscription dans un projet global d’affaiblissement du monde du travail pour permettre aux possédants d’imposer des conditions de travail toujours plus génératrices de profits. Non seulement les défaites n’ont pas écrasé les salariéEs qui ont mené, ces batailles, mais elles ont trempé leur colère contre ce gouvernement et surtout contre Macron qui se place au centre de tous les affrontements sociaux et politiques. 

Cette rage contre Macron et son monde, son projet ravageur de start-up nation, a aussi été légitimée par toutes les mobilisations qui ciblent Macron sur différentes questions politiques : la ténacité des Gilets jaunes en lutte contre le mépris des classes populaires, la jeunesse mobilisée pour la justice climatique, le renouveau du mouvement féministe, en particulier contre les violences, le refus de l’islamophobie et de toutes les politiques racistes. Au cours de cette année 2019 ce sont des millions de personnes, pas habituées à revendiquer, qui ont occupé la rue et se sont occupé de politique. Des colères qui se sont croisées, des expériences qui ont fait bouillir la marmite du mécontentement.

L’espoir qui naît c’est que, puisque nous sommes toutes et tous dans le viseur, nous pouvons surmonter les divisions pour entamer un combat que nous pourrons gagner. S’il s’agit de défendre nos retraites, il nous faut transformer ces colères en révolte sociale et politique contre Macron et toutes ses réformes, au service d’une minorité.

scroll back to top