The Dutch elections: Very little reason to celebrate
The Dutch elections: Very little reason to celebrate by Mathijs van de Sande This is ridiculous. Avaaz is circulating a petition to thank the "Dutch people" (whoever that may be) for "choosing hope, unity, and dialogue
Amériques latines, entre reflux des progressismes et expériences alternatives
Amériques latines, entre reflux des progressismes et expériences alternatives par Franck Gaudichaud Les retours revanchards de néolibéraux aux gouvernements de certains pays d’Amériques latines remettent-ils en
Don’t blame Corbyn for the sins of Blair, Brown and New Labour
In Britain, after byelections in Stoke and Copeland: Don’t blame Corbyn for the sins of Blair, Brown and New Labour By Ken Loach In the parts of Britain that have been left to rot, people support Jeremy Corbyn’s p
« Pour une critique de la violence » de Walter Benjamin – Histoire, droit, violence, État
« Pour une critique de la violence » de Walter Benjamin – Histoire, droit, violence, État 2000, par BENSAÏD Daniel Voici rassemblés divers essais de Walter Benjamin, parmi lesquels, le douloureux Franz Kafka, m
Podemos: Avon Barksdale se impuso a Stringer Bell
Tras Vistalegre II Podemos: Avon Barksdale se impuso a Stringer Bell por Josep Maria Antentas “...ellos no comprenden la utilidad inmensa de la diversidad de las doctrinas. Cada matiz, cada escuela tiene su misió
 Grèce: l’effondrement à bas bruit de tout un pays
 Grèce: l’effondrement à bas bruit de tout un pays  Par Martine Orange (Mediapart)* La crise grecque est toujours là. Les responsables européens et le FMI ont lancé un nouvel ultimatum à Alexis T
Patrice Lumumba (1925–1961)
Patrice Lumumba (1925–1961) by Sean Jacobs 56 years ago today, Congolese prime minister and anticolonial leader Patrice Lumumba was assassinated. Patrice Lumumba was prime minister of a newly independent Congo for
Secret IMF Documents on Greece commented by Eric Toussaint (CADTM)
Secret IMF Documents on Greece commented by Eric Toussaint (CADTM) by Eric Toussaint, International Monetary Fund (IMF) The CADTM draws attention to two IMF documents dating from March and May 2010 that were kept secr
Anger: To “leftist” admirers of Assad’s Syria
Anger: To “leftist” admirers of Assad’s Syria by MARDAM-BEY Farouk As a Syrian who has always identified politically with the left, I am particularly appalled by those men and women who call themselve
Grèce : démocratie introuvable !
Grèce : démocratie introuvable ! par Yorgos Mitralias En matière de déni de démocratie, il y a eu évidemment l’illustre précédent du résultat, jamais
You've Been Warned
You've Been Warned Hamilton Nolan If the very worst happens, it won’t be because we didn’t know that it might happen. We have all been amply warned. - We’ve been warned of the many disturbing parall
The Only Way to Stop Climate Change Now May Be Revolution
The Only Way to Stop Climate Change Now May Be Revolution Fed up with slow (or in some cases, backwards) progress on climate change, environmental advocates are mulling desperate measures. Emerging at the head of this p
Banks are responsible for the crisis in Greece
Banks are responsible for the crisis in Greece Debts claimed from Greece are odious 9 January by Eric Toussaint The present study shows that the Greek crisis that broke out in 2010 originated in private banks, not in
2011-2016: The Sixth Anniversary of the Start of the Arab Uprisings
2011-2016: The Sixth Anniversary of the Start of the Arab Uprisings  “No one should mourn the old order as if it was a dream rather than a nightmare” by ACHCAR Gilbert Six years ago, on 17 December 2

Αναζήτηση

Procès Luxleaks et Lagarde : la justice protégera-t-elle encore longtemps la délinquance financière ?

par CADTM France , CADTM Belgique , CADTM Suisse

Procès Luxleaks : on se trompe d’accusés !

2016 12 12 01 cadtmAujourd’hui s’ouvre à nouveau, au Luxembourg, le procès d’Antoine Deltour, Raphaël Halet et Édouard Perrin, les deux lanceurs d’alerte et le journaliste, grâce auxquels le scandale LuxLeaks a pu éclater au grand jour. En juin 2016, É. Perrin avait été acquitté mais le parquet luxembourgeois a décidé de faire appel. A. Deltour et R. Halet, quant à eux, condamnés respectivement à 12 mois et 9 mois de prison avec sursis et à des amendes, ont fait appel. Ce verdict est en effet tout simplement scandaleux, sanctionnant un acte citoyen courageux : la mise à jour d’un système de fraude fiscale de grande ampleur via des centaines d’accords secrets entre des multinationales et l’administration fiscale luxembourgeoise (« tax ruling »), par l’intermédiaire du cabinet d’audit Price waterhouse Coopers (PwC).

Un système d’évitement de l’impôt, qui représente de lourdes pertes pour les finances publiques. La Commission des finances de l’Assemblée nationale ne dit d’ailleurs pas autre chose dans un rapport d’information sur « la gestion et la transparence de la dette publique », publié en juillet 2016. Les rapporteurs y soulignent que, depuis 30 ans, la contraction des recettes fiscales contribue à aggraver le déséquilibre budgétaire de l’État.1 Parmi les principaux facteurs amputant les recettes fiscales, l’évasion fiscale « représente, d’après l’évaluation de la Cour des comptes, 60 milliards d’euros par an de recette non perçue ». La Commission insiste également sur le fait que « la connaissance des détenteurs de la dette française est insuffisante » et que la « proportion de titres de la dette détenue dans des paradis fiscaux n’est pas connue ». Elle préconise alors de « renforcer la lutte contre la fraude et l’évasion fiscales, en veillant particulièrement à ce que la dette française ne puisse servir à enrichir des investisseurs installés dans des paradis fiscaux », à travers les intérêts de la dette payés par le contribuable.

2016 12 12 02 LagardeAlors qu’Antoine, Raphaël et Édouard se retrouvent aujourd’hui sur le banc des accusés, J.C. Juncker, ancien premier ministre du Grand-Duché du Luxembourg de 1995 et 2013, ayant participé à ce vol organisé, est à la tête de la Commission européenne. Et de l’autre côté de la frontière s’annonce aussi un procès tout autant contestable puisque, le 9 janvier 2017, Jon Palais sera jugé à Dax suite à une « réquisition de chaises » de BNP Paribas visant à dénoncer l’évasion fiscale à laquelle participe cette banque, comme toutes les autres. 2

Le tribunal ayant à juste titre reconnu lors du premier procès que les lanceurs d’alerte « ont agi dans l’intérêt général et contre des pratiques d’optimisation fiscale douteuses », c’est tout simplement la relaxe qui doit être prononcée pour Antoine et Raphaël, et confirmée pour Édouard.

La directrice du FMI, en procès

Parallèlement au procès Luxleaks une autre audience s’ouvre aujourd’hui en France : celle de Christine Lagarde. Accusée de « négligences graves » ayant permis de détourner des fonds publics, l’actuelle directrice générale du FMI, Christine Lagarde - qui a tout fait pour essayer d’y échapper - est à nouveau convoquée devant la Cour de justice de la République (CJR) pour un procès qui devrait se dérouler du 12 au 20 décembre. Madame Lagarde affirme qu’elle se mettra en congé de l’organisation internationale durant son procès qu’elle tente par ailleurs de reporter.

Christine Lagarde, dépositaire de l’autorité publique lorsqu’elle était ministre de l’Économie et des Finances de Nicolas Sarkozy est soupçonnée de complicité dans une affaire ayant mené au détournement de plus de 403 millions d’euros de fonds publics au profit de Bernard Tapie, en 2008, ce dernier estimant avoir été lésé par la banque Crédit lyonnais lors de la vente d’Adidas en 1993. De plus, outre Bernard Tapie, l’ex-directeur de cabinet de Christine Lagarde au Ministère des Finances et actuel PDG d’Orange, Stéphane Richard, fait l’objet d’une procédure pénale encore en cours pour « escroquerie en bande organisée » et « détournement de fonds publics ».

2016 12 12 03 Luxemburg LEAKSLors de sa campagne pour son investiture au FMI, C. Lagarde prétendait que le dossier était vide et qu’il n’avait pas de « substance pénale ». Selon une nouvelle disposition dans sa lettre d’engagement au FMI, elle est censée « respecter les règles les plus élevées en matière d’éthique, en accord avec les valeurs d’intégrité, d’impartialité et de discrétion », un engagement plutôt sérieusement compromis qui ne l’a pas empêchée d’empiler un deuxième mandat de cinq ans à compter du 5 juillet 2016.

Depuis le début de l’affaire, le conseil d’administration du Fonds renouvelle sa confiance à Christine Lagarde. « Le conseil d’administration [...] continue d’exprimer sa confiance dans la capacité de la directrice générale de s’acquitter efficacement de ses fonctions », avait déclaré le 12 septembre le porte-parole du Fonds, Gerry Rice.

Le FMI n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai en ce qui concerne la protection et le soutien des délinquants financiers, puisque d’autres représentant.e.s de l’institution, avant Christine Lagarde, ont été inquiété.e.s par la justice. À commencer par Dominique Strauss-Kahn, contraint à la démission en mai 2011 après son arrestation pour tentative de viol à New York. Son prédécesseur, l’espagnol Rodrigo Rato, avait lui-même présenté sa démission avant la fin de son mandat au FMI pour rejoindre la banque Lazard à Londres avant de devenir PDG de Bankia en Espagne. En plus d’être poursuivi, lui aussi, pour détournement de fonds, il est sous le coup de la justice pour fraude fiscale et blanchiment, escroquerie, faux et usage de faux, dans l’affaire Bankia.

Le soutien infaillible du FMI à la délinquance en col blanc n’a rien de surprenant. Le respect de la légalité n’étant pas vraiment le fort du FMI lui-même… comme le montrent les innombrables conventions et règles de droit international, violées par l’institution à travers les plans d’ajustement structurel qu’elle impose aux pays. Ou encore dans le cas grec, où le FMI a encore prouvé la haute considération qu’il faisait du respect des règles, en proposant un premier accord de prêt, dont une des clauses stipule que l’accord s’applique même s’il s’avérait illégal ! Le fonds est même allé jusqu’à piétiner ses propres règles pour pouvoir débloquer un prêt à un État dont la dette était déjà insoutenable.3

La justice a-t-elle choisi son camp ? Le CADTM a choisi le sien depuis longtemps et soutient les initiatives visant à dénoncer le comportement d’une oligarchie toute puissante, qui se gave avec l’argent du contribuable, sans devoir rendre de comptes... Cette impunité a déjà trop duré, à nous d’y mettre un terme !

Notes

|1| Assemblée nationale, Rapport d’information par la Commission des Finances en conclusion des travaux de la Mission d’évaluation et de contrôle (MEC) sur la gestion et la transparence de la dette publique, 6 juillet 2016, pp. 24-27. Accessible à http://www.assemblee-nationale.fr/14/rap-info/i3936.asp#P2528_409267

|2| L’appel à soutien de J. Palais et à mobilisation lors de son procès, dont le CADTM France est signataire : https://france.attac.org/agenda/article/le-9-janvier-2017-a-dax-faisons-le-proces-de-l-evasion-fiscale

|3| Pour en savoir plus sur le rôle du FMI dans le dossier grec, voir : Quatre raisons de ne pas payer la dette grecque au FMI

scroll back to top