Eurodad report shows how IMF lending often makes crisis countries’ situations worse
Eurodad report shows how IMF lending often makes crisis countries’ situations worse   b
Ukraine : après la chute de Ianoukovitch, quels Maidan ?
Ukraine : après la chute de Ianoukovitch, quels Maidan ? SAMARY Catherine Les élections pr
European poll pre-selections: Left unity elusive in Spain
European poll pre-selections: Left unity elusive in Spain NICHOLS Dick 26 March 2014 Links I
Elections municipales : défaite pour le PS, surplace de l’UMP, enracinement pour le FN
Elections municipales : défaite pour le PS, surplace de l’UMP, enracinement pour le FN
Why pay off our public debt?
Why pay off our public debt?   by Eric Toussaint “Here in Europe, the European
Tuzla (Bosnia-Herzgovina), the unknown capital of the Europe of workers and peoples
Tuzla (Bosnia-Herzegovina), the unknown capital of the Europe of workers and peoples BESANCENO
Ukraine : On the influence of fascism in EuroMaidan
Ukraine : On the influence of fascism in EuroMaidan AN INTERVIEW WITH MIRA, ANDREI, AND SASCHA
Left Opposition: Ukraine will be saved from intervention by solidarity
Left Opposition: Ukraine will be saved from intervention by solidarity The socialist union "Le
Maidan and Its Contradictions: Interview with a Ukrainian Revolutionary Syndicalist
Maidan and Its Contradictions: Interview with a Ukrainian Revolutionary Syndicalist Correspond

Αναζήτηση

Articles

Economie politique

Economie politique du « système-euro »

par Michel Husson

2012-07-05_HussonCet article cherche à montrer comment la crise actuelle de la zone euro renvoie aux défauts originels de conception du « système-euro » dont les contradictions, révélées par la crise financière, sont de nature structurelle. Cette démonstration est menée en mobilisant une méthodologie statistique et analytique qui donne à cette étude un caractère « technique ». Mais c’est une étape nécessaire pour déboucher sur un diagnostic plus solide sur les issues possibles de la crise actuelle, ou plutôt de sa dimension spécifiquement européenne. Cette crise a des racines plus profondes que le symptôme dans lequel elle s’incarne, à savoir une crise des dettes souveraines. Dès lors, il n’existe que deux issues apportant une réponse adaptée à la nature structurelle de la crise européenne : soit l’éclatement du système-euro, soit sa refondation radicale. Les autres se bornent à étaler les contradictions dans le temps ou à programmer une régression socialement inacceptable.

 

Le système-euro désigne ici l’ensemble constitué par la monnaie unique et les règles qui ont accompagné sa mise en place (dont la plupart concernent l’ensemble de l’Union européenne), notamment le pacte budgétaire, les fonctions imparties à la Banque Centrale Européenne (BCE), l’étroitesse du budget européen et le refus de l’harmonisation.


L’analyse porte sur onze pays, à savoir les pays membres de la zone euro dès sa constitution en 1999, dont on exclut le Luxembourg et auxquels on ajoute la Grèce, qui l’a intégrée en 20011. On distingue deux grands groupes de pays2. Le « Nord » regroupe cinq pays : Allemagne, Autriche, Belgique, Finlande et Pays-Bas. Le « Sud » comprend l’Espagne, la Grèce, l’Irlande, l’Italie et le Portugal. Le onzième pays est la France que l’on met à part dans la mesure où elle occupe le plus souvent une position intermédiaire.

Suite dans le fichier à télécharger ci-dessous.

Voir en ligne : http://hussonet.free.fr/eceurow.pdf


scroll back to top